Histoires Aériennes Extraordinaires

L'auteur Livres Conférences Interviews Revue de Presse Courrier des lecteurs Contact Webmaster

Revue de presse et du web

Publié le 28/03/2010

Tarbes. L'avion se reposera dans la grotte

Tango-roméo-bravo, TRB : l'immatriculation de cet avion, Georges Bonnet en avait fait une légende, le 1er juillet 1972.
Aux commandes de son Rallye, il s'était en effet posé dans la grotte de Bedeilhac avant d'en redécoller.

L'objectif du défi ? C'était évidemment de démontrer les extraordinaires qualités de cet appareil de la Socata, sa capacité à se poser « court », mais aussi de donner corps à une légende, puisque pendant la guerre, les Allemands avaient aménagé en tunnel l'entrée de la grotte pour y réparer leurs avions, faisant naître un mythe : celui d'une piste d'atterrissage secrète.

L'exploit, la légende : autant de choses que Christian Falliero a racontées dans son livre, Tango-Roméo-Bravo.

Et histoire qui a déclenché un super-projet, via le comité d'aviation de Laloubère, lequel travaille depuis des mois à la reconstitution d'une copie du Rallye de Georges Bonnet, avec les constructeurs amateurs. Un projet présenté en février aux fils du pilote, mais également à Annick Fournie, maire de Bedeilhac, reçue le 6 mars dernier avec trois de ses élus. Lesquels ont pu voir l'avion quasiment prêt à partir puisqu'il a pris la route le 20 mars pour Bédeilhac et sera remonté pour être exposé dans la grotte ariégeoise, où il se reposera donc de sa carrière, l'inauguration du site étant prévue le 4 juillet prochain.
P.C.


Annick Fournie, maire de Bedeilhac, découvrant le remarquable travail réalisé par les passionnés de Laloubère.
Photo DDM Laurent Dard


Site sur serveur SIVIT